Allocution

Auteur: Charles Fortin (0459)
Photo: gracieuseté Denis Fortin (0892)
Source: Le Fortinfo, # 28 – novembre 2015, page 14
Dernière mise à jour: 4 juillet 2015
Courriel: info@afafortin.com

Un merci visible pour le futur
A visible thanks to the future

Allocution du président sortant Charles Fortin lors du dévoilement du monument
en l’honneur de Julien Fortin marié à Geneviève Gamache
4 juillet 2015

Allocution de Charles Fortin

Lorsqu’au milieu du 17e siècle Julien Fortin marié à Geneviève Gamache est venu en Nouvelle France, il a choisi ce site pour s’établir et fonder une belle famille de 12 enfants. Cinq de leurs fils ont fondé à leur tour une famille.

Nous sommes l’héritage de ce couple car la grande majorité des Fortin d’Amérique du Nord lui doivent de vivre sur ce continent. Ce monument est à l’image de Julien Fortin et de sa femme Geneviève Gamache : solide comme le roc, dans un décor aussi beau que leur couple et dans un horizon aussi vaste que le nombre de leurs descendants.

Par ce geste, l’association des Fortin d’Amérique a voulu non seulement dire merci à ce couple remarquable, mais elle a aussi voulu laisser une trace visible de cette reconnaissance.

Ce monument est un symbole de la grandeur du geste posé par Julien Fortin il y a plus de 350 ans et de la solidité de son souvenir ancré dans notre mémoire comme les lettres du texte de cette plaque.

L’érection de ce monument est le fruit des efforts du comité du monument, coordonné par Jean-Pierre Fortin. Je les en remercie personnellement en votre nom.

Mais sans la participation de tous ceux qui ont répondu à la levée de fonds pour financer ce monument, nous ne serions pas ici aujourd’hui. À toutes et tous, je vous dis un très grand merci. Tous les donateurs ont contribué de façon significative à la réalisation de ce projet. Tous et chacun, vous êtes un morceau de ce monument.

En terminant, je souhaite à l’association longue vie et un bel avenir, aussi durable que le souvenir que nous symbolisons avec ce monument. Et la relève est déjà là, avec l’élection de la nouvelle présidente de l’association, madame Muriel Fortin. Nous sommes partis pour durer.

————————————————-

In the 17th century, the name Fortin appeared in the North American continent by the settle of a man, Julien Fortin. The Fortin family began with the wedding of Julien Fortin and Genevieve Gamache in 1652.

From this couple raised a big and handsome family, our family, who hive off in whole North America, in Canada and also in United State. This monument shows our gratitude to our ancestor and to all of those pioneers of this continent.

Today, we celebrate the continuity of our family. This monument is a symbol of faith: faith to life, faith to love and faith to the future of the name Fortin in America.

To all contributors of the funding for this monument, thank you very much. Your donation made you a part of this monument.

Un phare dans la plaine

Auteur: Jean-Pierre Fortin (0008)
Photo 1: gracieuseté Christian Fortin (0505)
Photos 2-3: gracieuseté Denis Fortin (0892)
Photo 4: gracieuseté Suzanne Brisson
Source: Le Fortinfo, # 28 – novembre 2015, page 23
Dernière mise à jour: 4 juillet 2015
Courriel: info@afafortin.com

Les premiers explorateurs français à naviguer à l’intérieur des terres d’Amérique sur le grand fleuve ont noté, en franchissant le cap Tourmente, la présence sur la rive nord d’une grande plaine fertile qu’ils sauront plus tard mettre à profit. C’est à cet endroit que s’installa le couple Julien Fortin et Geneviève Gamache.

Depuis la fondation de l’Association des Fortin d’Amérique, des descendants de ce couple nous ont souvent demandé où se trouvait cet emplacement? Dorénavant, nous pourrons leur répondre plus facilement depuis l’implantation d’un monument en hommage à nos ancêtres sur le chemin du Cap-Tourmente à St-Joachim-de-Montmorency.

Le monument peut maintenant être considéré
comme un point de repère pour tous les Fortin et leurs descendants.

L’inauguration

En cette journée du 4 juillet, les membres de l’AFA tenaient leur rencontre annuelle au Centre de loisirs de Ste-Anne-de-Beaupré. En fin d’après-midi, quatre autobus transportèrent les participants en premier lieu vers l’église de St-Joachim pour permettre aux gens d’assister à la messe paroissiale de 16 heures. Après la messe, tout le monde se dirigea vers le site du monument sur le chemin du Cap-Tourmente.

Un décor affichant les drapeaux du Canada, du Québec et des États-Unis comme sur les armoiries de l’AFA avait été disposé derrière le monument qu’on avait drapé d’une pièce de velours rouge. Le maître de cérémonie Christian Fortin (0505), présenta tout d’abord le président sortant de l’AFA Charles Fortin (0459) qui souhaita la bienvenue et remercia les membres pour leur support financier important au projet. Par la suite, le maire de St-Joachim Marc Dubeau, signala la place importante qu’a toujours occupée la famille Fortin dans la municipalité. Par tradition, les armoiries de l’AFA sont offertes au représentant de la ville hôte de notre rencontre annuelle et, Muriel Fortin (0603), nouvelle présidente de l’AFA, présenta donc les armoiries au maire de St-Joachim.

Une « Fille du roy » nommée Marguerite Hyardin, personnifiée par Sylvie Asselin, nous expliqua sa présence en précisant qu’elle avait épousé Nicolas Vérieul en la maison de Julien Fortin. Rappelons que ce couple est à l’origine des Veilleux d’Amérique.

Le dévoilement du monument fut effectué par deux personnes dont les noms avaient été tirés au sort lors du repas du midi. Antoine Fortin et Pauline Gamache, épouse de Cyrille Fortin (0776), découvrirent le monument aux quelques 200 personnes assemblées tout autour; le présentateur fit ensuite la lecture de la plaque apposée sur le monument.

À titre de président du comité du monument, j’en ai présenté tous les membres avant de procéder au lancement du recueil souvenir. D’ailleurs, tous les membres de l’AFA recevront copie de cet ouvrage avec l’envoi du Fortinfo. La cérémonie se termina ensuite par une séance de photos avant le retour progressif à la salle par autobus.

Le financement

La campagne de souscription amorcée lors du rassemblement de Gatineau s’est avérée un grand succès qui nous a permis de recueillir un peu plus de 11 000 $ de la part de 201 souscripteurs. Même si les dépenses ne sont pas encore toutes comptabilisées, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que ces revenus seront suffisants pour couvrir tous les frais.

Quelques dons nous étant parvenus une fois le recueil souvenir en phase d’impression, nous vous les présentons à la page 24. Un gros merci à tous les membres qui nous ont épaulés pour la réalisation de cet important projet.

1- Vue du site du monument avant la cérémonie d’inauguration.
2- Accueil des Fortin par le maître de cérémonie Christian Fortin (0505).
3- Dévoilement du monument à l’assistance par Antoine Fortin et Pauline Gamache.
4- Le monument tel qu’on peut le voir en circulant sur le chemin de Cap-Tourmente.