Les descendants de

Julien Fortin 1621-1690 - Geneviève Gamache 1636-1709
Catégories

Un peu d’histoire

Vous êtes ici :

La petite histoire des armoiries de l’Association des Fortin d’Amérique

Dès le premier rassemblement des Fortin tenu à St-Joachim à l’été 2002, plusieurs participants et participantes manifestent un intérêt pour que soit créées des armoiries auxquelles tous les Fortin pourraient s’identifier. L’idée est retenue sans toutefois que soit entreprise une démarche en ce sens. On se souviendra que l’Association vit alors ses premières heures… À l’été 2003, les familles Fortin se donnent rendez-vous à St-Jean-Port-Joli. L’idée de posséder des armoiries se faisant plus pressante, les dirigeants de l’Association sont invités à mettre à l’ordre du jour de leurs activités la réalisation d’un tel projet.

Avant même qu’une étude soit amorcée par les membres du conseil d’administration, André Fortin (0043) et son épouse Raymonde Boutin, ainsi que son frère Conrad Fortin (0097), dessinateur industriel, entreprennent des recherches qui les mèneront à la création d’un modèle de blason pour les familles Fortin d’Amérique. Ils consacreront plus de cinquante heures de travail à ce projet. Le résultat de leurs recherches est communiqué aux membres du conseil d’administration lors de la réunion du 2 octobre 2003. L’intérêt pour obtenir des armoiries officielles devient une priorité. Le président d’alors, Jean-Pierre Fortin, me demande de faire les démarches requises pour connaître la marche à suivre et les conditions à respecter pour que l’Association des Fortin puisse obtenir la concession d’armoiries auprès des autorités héraldiques du Canada.

J’entreprends donc des recherches qui me conduiront à présenter, à la réunion du conseil d’administration du 23 novembre 2003, la démarche à suivre et les coûts qui y sont rattachés. Au cours de la même réunion, une résolution est votée et acceptée à l’unanimité pour qu’une demande d’armoiries soit faite au Héraut d’armes du Canada. Les membres du conseil d’administration me confient le mandat de mener ce projet à terme.

Le 15 décembre 2003, une demande écrite est envoyée au Héraut d’armes du Canada. L’envoi inclut les documents suivants :

  • L’historique et les lettres patentes de l’Association
  • Une résolution du conseil d’administration
  • Une copie du rapport annuel 2002-2003 du président
  • Le rapport financier daté du 31 mai 2003
  • Une copie du blason proposé.

Le 6 janvier 2004, on nous informe que le Vice-chancelier d’armes a approuvé le mandat autorisant le Héraut d’armes du Canada à concéder des armoiries officielles à l’Association des Fortin d’Amérique. Il est noté que les démarches nécessaires à la réalisation du projet débuteront après réception du paiement des frais administratifs au montant de 450,00 $, et que Mme Karine Constantineau, Héraut adjointe aussi nommée Héraut Miramichi, sera responsable de notre dossier.

Le 29 janvier 2004 débutent nos échanges avec Mme Constantineau. Elle nous informe qu’elle est disponible pour procéder à la création d’armoiries qui refléteront à la fois la personnalité et l’histoire de l’Association des Fortin d’Amérique. Mme Constantineau nous rappelle que l’identification d’armoiries doit se faire rapidement, ce qui exige un dessin clair. De plus, pour que des armoiries soient belles et héraldiques, les éléments qui y sont intégrés doivent former un tout, être simples et captiver rapidement l’œil. Concernant la devise qui apparaît sur toutes armoiries, son libellé doit être court et exprimer certains éléments de la philosophie et des aspirations quotidiennes de l’Association. Quant au modèle d’armoiries alors proposé par l’Association, Mme Constantineau nous informe qu’il ne peut être accepté tel quel mais que les éléments et la devise qu’il comprend peuvent servir de base pour amorcer le dialogue.

Une première proposition d’armoiries nous parvient à la fin du mois d’avril 2004. Les éléments proposés apparaissent sur un écu sobre, original et très personnel. De plus, la devise « foi, labeur » soumise par les membres du conseil d’administration, est acceptée. Toutefois, on nous informe qu’il n’est pas possible de faire arborer sur un listel au-dessus de l’écu le mot « Fortin ». Cependant, cette opération pourra se faire une fois que la concession des armoiries sera réalisée.

Pour analyser attentivement cette première proposition et les autres, si nécessaire, les membres du conseil d’administration forment un sous-comité composé de cinq membres : Achille Fortin, André Fortin, Jean-Pierre Fortin, Rolande Fortin et Zachée Fortin. Le comité a le mandat de soumettre le résultat de ses délibérations et ses propositions au conseil.

De la période qui s’étend d’avril à septembre 2004, plusieurs propositions d’armoiries seront étudiées par les membres du sous-comité. Parvenir à un consensus a demandé un assez long cheminement. La présence de Mme Karine Constantineau à l’une des rencontres a grandement contribué à atteindre ce résultat. Les échanges de vive voix ont permis, d’une part, d’obtenir des précisions sur certaines règles et normes à respecter dans une concession d’armoiries et, d’autre part, d’avoir l’occasion de préciser les attentes des membres de l’Association au Héraut Miramichi qui pilotait notre dossier auprès de l’Autorité héraldique du Canada.

À la réunion du 11 septembre 2004, les membres du conseil d’administration acceptent la dernière proposition d’armoiries soumise par le Héraut Miramichi. Cette proposition tient compte des divers commentaires recueillis tout au long de la correspondance, des appels téléphoniques et de la rencontre du sous-comité avec Mme Constantineau. Parmi les modifications apportées, il y a entre autres l’ajout d’une étoile parmi les éléments apparaissant sur l’écu pour représenter les Fortin qui vivent aux États-Unis et l’ajout du mot « famille » au libellé de la devise. Par la même occasion, les membres présents à la réunion autorisent la réalisation du dessin préliminaire selon les couleurs proposées pour les armoiries des Fortin d’Amérique. Ce dessin sera réalisé par M. David Farrar, de Farrar Graphics, artiste héraldique. Le coût pour ce travail artistique est de 450,00 $.

À la fin du mois de septembre, le temps est venu de préparer les lettres patentes de concession officielle des armoiries qui incluent la représentation finale des emblèmes (l’art final peint) et un texte légal (calligraphie) de concession. Les membres du conseil d’administration choisissent un des deux formats proposés des lettres patentes et demandent que le texte français soit à gauche sur le document bilingue. Enfin, les personnes présentes adoptent le texte final qui explique le symbolisme de chaque élément que contiennent les armoiries. Le symbolisme se lit comme suit :

Les armoiries de l’Association des Fortin d’Amérique sont constituées d’éléments des armoiries de la Normandie et du Perche, régions ancestrales des Fortin. La forteresse est une référence au nom de Fortin et au mot «fortin», signifiant un petit fort. Les ancêtres s’étant déplacés vers la Nouvelle-France, les vagues représentent la traversée de l’Atlantique effectuée parles les ancêtres des Fortin vers la Nouvelle-France. La fleur de lis représente la France et le Québec français. La feuille d’érable rappelle la présence des Fortin au Canada et l’étoile leur présence aux États-Unis. La devise « famille, foi, labeur» se veut un mot d’ordre pour tous les Fortin d’hier et d’aujourd’hui.

Le concept original des armoiries est de Karine Constantineau, Héraut Miramichi, assistée par les hérauts d’armes de l’Autorité héraldique du Canada. L’artiste peintre est David Farrar et le calligraphe Luc Saucier. Les coûts du dessin final des lettres patentes et de la calligraphie sont respectivement de 590,00 $ et de 200,00 $.

La concession officielle des armoiries à l’Association des Fortin d’Amérique et l’enregistrement du symbolisme dans le volume IV, page 416, du Registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada sont datés du 15 novembre 2004 et réalisés par Robert Douglas Watt, Héraut d’armes du Canada. En février 2005, l’Association reçoit les deux documents officiels qui composent les armoiries et l’annonce de la concession des armoiries à l’Association paraît dans la Gazette du Canada le 12 mars 2005.

Possédant la copie officielle des armoiries de l’Association des Fortin, le conseil d’administration prévoit son dévoilement lors du rassemblement des familles Fortin à Baie-St-Paul en juillet 2005. Il est aussi décidé de créer une épinglette à l’effigie des armoiries et d’en commander la fabrication. Cette épinglette arborera sur un listel au-dessus de l’écu le mot « fortin ». Carrier Fortin, secrétaire du conseil d’administration, s’acquittera de cette tâche. Le 9 juillet 2005, au cours du banquet qui réunit plus de 200 personnes, on procède au dévoilement des armoiries de l’Association des Fortin d’Amérique. Cet événement fut un moment fort du rassemblement.

Ce qui fut un rêve en 2002, un projet en 2003, était maintenant devenu une réalité. Les armoiries officielles traduisent bien l’histoire, la présence et la vie des Fortin en Amérique.

Le dévoilement des Armoiries par Achille Fortin, président et Jean-Pierre Fortin, président fondateur.